Les différents types de pose

LES DIFFÉRENTS TYPES DE POSE

D'une manière générale, il faut tout d'abord :

• Vérifier l'adéquation entre l'humidité du bois et son environnement, le parquet devra être stocké dans un endroit sec et ventilé.

• Vérifier l'état du support qui devra être : Plan, propre, sain, sec et solide.

Dans tous les cas, un joint de dilatation devra être prévu. il sera proportionnel à la largeur de la pièce et des lames.

Trois types de mise en œuvre s'offrent à vous :

La pose clouée

Se référer eu DTU 51.1

Le parquet à clouer se pose sur des lambourdes, des solives, du bois ou métal ou sur faux plancher. Il faut d'abord vérifier le bon niveau du support (5mm sous règle de 2 mètres, au besoin caler sous des saignées). Les entraxes du support doivent être de 30 à 45 cm pour un parquet de 16 à 23 mm environ. Positionner généralement les lambourdes de telle sorte que le parquet soit orienté dans le sens de la lumière dominante.

L'isolation peut s'effectuer à base de laine de verre, de roche, de fibre de bois, etc.

La fixation des lames de parquet se fait après avoir bien positionné une première rangée de lames contre les cales, les rainures vers le mur.

En prenant soin de laisser un joint périphérique, fixer les lames à l'aide de clous à tête plate ou à tête d'homme de 50 mm minimum, en biais dans la languette. Afin de ne pas empêcher l'emboîtement suivant, utiliser un chasse-clou.

La pose collée

Se référer eu DTU 51.2

La préparation des supports est particulièrement importante pour les parquets collées, elle implique que le support soit plan, propre sain, sec, solide et avec une humidité inférieure à 3% (sauf chape anhydrite 0,5%). La pose collée s'effectue sur différents supports : chape, béton, carrelage, mais également sur un ancien parquet.

La pose collée en plein

Encoller soigneusement le support par passes croisées avec une spatule crantée adaptée. Encoller un mètre carré maximum à l'avance pour éviter que la colle sèche avant la pose.

La pose collée en cordon

Les cordons de colle doivent avoir un minimum de 6 mm de diamètre, ils doivent être espacés de 10 à 15 cm perpendiculairement aux lames. Cette méthode permet de travailler avec un minimum de hauteur de réservation, tout en compensant des variations de planéité de quelques millimètres. Avec l'encollage en cordon, on peut améliorer l'absorption acoustique en ajoutant une sous-couche résiliante spécifique.

La pose flottante

Se référer eu DTU 51.11

Contrairement à la pose clouée et à la pose collée, la pose flottante (colle blanche en rainuré-languette) permet la pose du parquet en préservant le support.

La pose flottante est idéale pour une installation simple et rapide. Dans ce cas, l'intégration d'une sous-couche phonique est impérative afin d'obtenir un confort acoustique de l'ouvrage.

La première lame doit être bien droite et bloquée contre le mur avec des cales.

La première rangée doit être parfaitement rectiligne, une étape importante dont dépend le résultat final.

Il est important de ménager un jeu de dilatation de 8 mm minimum.